Ave, Cesar !

Réalisateurs : Ethan & Joel Coen

Acteurs : George Clooney, Josh Brolin, Channing Tatum, Scarlett Johansson, Ralph Fiennes, Tilda Swinton, Alden Ehrenreich, Jonah Hill,…

Synopsis : Eddie Mannix est un « fixer », un homme engagé par les studios hollywoodiens dans les années 50 pour régler les problèmes des stars… (Source : Allociné)


Y a des films qu’on attend avec une certaine impatience, Ave Cesar faisait partie des miens. Parce que bon, c’est les frères Coen quand même. Et surtout, j’étais rongé par la culpabilité, n’ayant pas vu Inside Llewyn Davis à sa sortie en 2013 (toujours pas vu d’ailleurs).

La bande-annonce était à la intrigante et prometteuse, le casting alléchant, et la réalisation… Ben c’est les frères Coen quand même.

Au final, un film pas mal. Ça me fait même mal de l’écrire, mais Ave Cesar fait, pour moi, partie des films mineurs des deux frères.

Ave Cesar n’est pas un mauvais film, loin de là, le film a une petite liste de qualités mais qui ne suffisent pas. Certaines scènes sont vraiment cool, certains plans sont même beaux, les acteurs sont sympas, George Clooney montre, une fois de plus, qu’il est très bon dans des rôles comiques et tout ce qui tourne autour du personnage de Alden Ehrenreich est très réussi. De manière générale, toute l’ambiance des années 50 est très réussie, de même que certains moments du film, comme celui-ci :

Mais, et c’est un gros mais, la grosse faiblesse d’Ave Cesar, c’est l’histoire. Juste la colonne vertébrale du film finalement, trois fois rien. De bons trucs par-ci, par-là mais au final, quand ces trucs et ces machins sont mis ensemble, ça donne juste des trucs et des machins ensemble, pas un gros bidule (oui, je sais c’est confus). En gros, ce qu’on voit, c’est une succession de scènes, d’intrigues, mais pas un film cohérent et solide. D’autant que dans toutes ces intrigues, certaines ne valent pas tripette et d’autres ne sont pas assez creusées.

Et c’est bien dommage tout ça, car le cadre est sympa ; le cinéma américain des années 50, honnêtement y a pire. Les coulisses de cet univers hollywoodien, là ça devient carrément intéressant. Les frères Coen l’effleurent et en restent là. Le communisme aux Etats-Unis dans ces mêmes années ? Pareil, abordé mais sans plus.

Au final, on retrouve quand même l’esprit Coen, l’humour est là, mais le film manque de consistance. On passe un bon moment, mais si la personne à côté de vous pique un p’tit roupillon, n’en soyez pas surpris.

Bref, déçu quand même. Je l’aurais été si le film avait été de n’importe quel gus mais là… ben c’est les frères Coen quand même.

7 réflexions sur “Ave, Cesar !

  1. J’ai également trouvé le film pas mal mais sans plus. Les scènes de plateau sont réussies, l’amour d’Eddie Mannix pour son travail est touchant mais je ne pense pas en garder un grand souvenir faute de réel scénario/suspense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s