Justice League

Oui, ce texte en gros n’était pas une bonne idée. Mais on n’est plus à ça près hein…

Réalisateur(s) : Zach Snyder (et Joss Whedon)

Acteurs : Ben Affleck, Gal Gadot, Henry Cavill, et les autres…

Synopsis : Super-héros (+ Batman) vs Aliens


Voilà, DC a enfin accouché de son Avengers.

Et… c’est pas glorieux.

Ok, ce n’était pas facile : les gens allaient forcément comparer Justice League et Avengers, sur toute la Justice League, 3 ont déjà eu leur film, et 3 non (Aquaman, Cyborg et Flash), il fallait donc faire vite fait, bien fait « l’origin story » de la Justice League.

On part très (très) vite sur de l’invasion alien, Papa Batman est déjà au courant de pas mal de trucs, Maman WonderWoman l’éclaire sur le reste, et c’est parti pour aller chercher les enfants : ce sera Cyborg en pleine crise d’adolescence, Flash, l’élément comique, bouffon-pas-drôle, petit cousin attardé et Aquaman, le grand-frère trop-tip-top-cool.

Sauf que Batman est vieillissant, n’a pas de supers-pouvoirs (sauf celui d’acheter/construire tout ce qu’il veut, et toujours en mettant bien les mains dans le cambouis bien sûr, parce que M. Batman est un patron proche du peuple) et que WonderWoman est timide, que les 3 autres servent à… euh…. heureusement, il y a un oiseau… non, un avion… non…

Le méchant veut conquérir le monde en utilisant 3 cubes qu’il appelle Maman et est aidé de super-singes-robots volants tout droits venus d’Oz (le pays magique de Dorothée, pas de la prison).

Voilà pour le pitch. Maintenant, comment s’en sort le film ?

Mal.

Je n’ai rien contre films divertissants et blockbusters cousus de fil blanc (je dirais même que j’adore ça), mais faut quand même pas pousser.

Le début et la présentation de chacun est laborieuse, hachée, sonne faux (mention spéciale à la partie « Atlantide » à laquelle je n’ai rien bitté), le méchant est encore une fois 100% coton CGI, ses minions aussi bien évidemment (après, c’est un truc classique, le Méchant se doit d’avoir des centaines/milliers de soldats numériques pour pouvoir fournir du temps au film vu que les dits-soldats se font défoncer à la tonne par les super-héros, pis ça coûte moins cher en figurants et en pansements) et l’intrigue autour de Superman souffre d’un gros problème de rythme.

Et à la fin du film, pour la baston « épique », qu’est-ce que DC nous offre ? De la grosse CGI dégueulasse en haut, en bas et sur les côtés. Parce que les plans du gros méchant qui donnent une autre couleur au ciel, c’est plus pratique pour jouer avec le logiciel de filtre. (Punaise, avec tout ce numérique dégoulinant, je me referais bien la grande scène de baston en plein air d’Avengers, qui passe quasiment pour un modèle du genre…).

« Oui , je suis moche, non, je ne ferais pas peur à une poule, mais on s’en fout »

Je récapitule : Ça commence mal, ça finit en eau de boudin (ah siiii, après la baston dégueulasse, on a droit à l’épilogue avec plein de violoncelles sur un champs de blé et une voix off qui débite des âneries, ça c’était rigolo).

Mais les personnages ? Aquaman est cool parce qu’il est écrit pour être super-cool-badass et qu’il a de gros pectoraux, des tatouages dessus et des répliques badass-cool, Flash est ruiné par son rôle de bouffon, WonderWoman, en tant que « personnage féministe de DC » commence à être bien à l’aise dans son rôle de maman (qui, en regardant ses compères d’un œil attendri et maternel, murmure pour elle-même « Je travaille avec des enfants… ». Ne manquait à la scène que Wonderwoman préparant un bon chocolat chaud avec de bonnes tartines de confiture pour ses pitits n’enfants) et Cyborg a comme super-pouvoirs d’avoir une personnalité méga-lisse, un costume méga numérique-pas-beau et d’être le technicien/informaticien de service.

Bref… tout ça pour dire… C’est pas glorieux.

Heureusement que je suis aussi allé voir A beautiful day présenté (en gros, sur l’affiche) comme le « Taxi Driver du 21e siècle ». Alors… non. C’est bien mais il serait temps que les gars du marketing aillent voir un film un jour.

 

Publicités

Une réflexion sur “Justice League

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s