Café Society – The Nice Guys – Julieta

Pour faire (encore plus) court : 1 film sympathique, 1 très bon film, 1 excellent film !


Réalisateur : Woody Allen
Acteurs : Kristen Stewart, Jesse Eisenberg, Steve Carrell,…
Synopsis : Dans les années 1930, un jeune homme se rend à Hollywood dans l’espoir de travailler dans l’industrie du cinéma.

Ouf, après le désastre de l’homme irrationnel, Café Society est un bon film. Bon, je ne suis clairement pas (du tout) dans le coup de coeur, mais n’en demandons pas trop.

Même si ça n’est pas gage de qualité, le casting est excellent (Steve Carell, Kristen Stewart, Jesse Eisenberg), il y a une vraie alchimie entre Kristen Stewart et Jesse Eisenberg, l’ambiance 30’ jazzy donne beaucoup de charme  au film, le scénario est très classique (triangle amoureux + questionnements “Qui suis-je ? Que fais-je ? Que veux-je ?) et sympathique. Les lumières sont excellentes, notamment entre Los Angeles et New-York.

En fait, de manière générale, je trouve l’esthétique du film très soignée.  Et Woody continue à creuser le sillon, déjà bien profond, des vannes philosophico-comiques sur le judaïsme, et la vie en général. A défaut d’être original,Café Society fait passer un bon moment.


Réalisateur : Shane Black
Acteurs : Russell Crowe, Ryan Gosling
Synopsis : Jackson Healy, un ex-alcoolique, et Holland March, détective privé adepte de la bouteille enquêtent sur le suicide d’une star du porno. La tante de cette dernière est convaincue d’avoir vu sa nièce  après sa mort supposée.

Pour The Nice Guys, c’est bien différent. J’ai pris mon pied pendant 2h. Le buddy movies avec deux gars très différents mais tous deux bras cassés, l’ambiance 70’s, l’enquête plus prétexte à cascade de punchlines, blagues à la con, tout m’a plu. Beaucoup.

Ryan Gosling excelle réellement dans la comédie (Crazy, Stupid Love en est un autre exemple), et crée un bon décalage avec le jeu plus… sérieusement en retenu de Russell Crowe. Seule ombre au tableau, Kim Basinger, qui est soit ultra botoxée soit adepte de la méthode Steven Seagal.

The Nice Guys sonne comme un “Kiss Kiss Bang Bang” bis (même réalisateur), garde cet esprit déconne, sex, drug, et rock’n roll. En fait, tout le film n’a, je pense, aucun message, aucune prétention artistique ou politique. C’est un pur divertissement, qui ne se réfléchit pas, destiné à faire marrer. Ca a clairement fonctionné pour moi. Ca peut être too much pour certaines personnes, tout dépend de l’état d’esprit j’imagine.

C’est cool, violent, pas original (notamment quand Shane Black essaie d’étoffer ses personnages principaux par un background plus sérieux), et je veux le DVD.



Réalisateur : Pedro Almodovar
Acteurs : Emma Suarez, Adriana Ugarte,…
Synopsis : 30 ans de la vie de Julieta

 

Je ne connais pas vraiment le cinéma espagnol, je ne connais pas bien Almodovar (3 films vus Julieta inclus). Je partais sans attentes particulières en allant voir Julieta (ici se termine, la parenthèse, moi, ma vie, mon oeuvre).

Et pourtant, sans qu’il y ait rien d’époustouflant ou de fou, je suis tombé doucement sous le charme du film. Sous le charme de ce portrait simple d’une femme qui vit dans la culpabilité, sous le charme des deux actrices, de cette réalisation que j’ai trouvé sobre et magnifique (mais dont je suis pourtant incapable de parler avec des termes techniques ou même plus précis) et enfin sous le charme de cette bande originale, qui combiné au scénario, un portrait a priori simple d’une femme, mais avec une intrigue riche et pleine de rebondissements, m’a fait penser tout au long du film à ceux d’Alfred Hitchock.

Je terminerai sur une scène qui m’a marqué, la scène de transition entre les deux actrices (jouant le même personnage jeune/moins jeune), magnifique. Almodovar ne se contente pas d’une bête ellipse et donne du sens à ce changement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s