Five

Réalisateur : Igor Gotesman (Premier film)

Acteurs : Pierre Niney, Igor Gotesman, François Civil, Margot Bancilhon,…

Synopsis : Cinq amis d’enfance rêvent depuis toujours d’habiter en colocation. Lorsque l’occasion d’emménager ensemble se présente, Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde, surtout quand Samuel se propose de payer la moitié du loyer. A peine installés, Samuel se retrouve sur la paille mais décide de ne rien dire aux autres et d’assumer sa part en se mettant à vendre de l’herbe. (Source : Allociné)


Et ben voilà ! Un bon petit film de potes, sympa, sans prétention et un Pierre Niney des beaux jours.

Évidemment, le film n’est pas dénué de défauts ou de maladresses mais, dans le fond, même si certains éléments de l’intrigue sont too much ou pas crédibles, tant pis. L’intrigue principale tient quand même globalement la route, et c’est le principal.

C’est léger, on se marre, y a de bonnes répliques. J’ai juste eu l’impression d’un bug dans la matrice quant à la situation du personnage de Pierre Niney, étrangement similaire à celle du personnage de Baptiste Lecaplain dans Dieumerci ; le fils à papa qui fait du théâtre tout en faisant croire au paternel qu’il fait droit/médecine.

Même si le film s’essouffle sur la fin, ou sur certaines sous-intrigues, la bonne humeur générale (coups de gueule et tensions exclues bien sur, pas les passages les plus réussis) l’emporte. La bande originale, très électro, aide bien, étonnante sur certaines situations mais finalement assez fraiche.

Pas besoin de reparler de Pierre Niney, qui dégage vraiment quelque chose tout en laissant de l’espace pour ses camarades : 2 compères + 2 clichés ambulants (Ceci dit, c’est pas sur ce genre de films qu’on attend des personnages originaux). À noter, et pas en bien, le personnage du tombeur qui, en fait, au fond de lui, a un petit cœur fragile, aligner les aventures d’un soir n’étant qu’un symptôme de son malheur affectif…

Une réflexion sur “Five

  1. Je suis tout à fait d’accord avec ton avis, sympa et sans prétention mais pas dénué de défauts. Je m’attendais à un peu mieux mais il fait passer un bon moment, surtout grâce à Pierre Niney.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s