Deadpool

Réalisateur : Tim Miller (qui a fait les effets spéciaux sur Scott Pilgrim)

Acteurs : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein, T.J. Miller,…

Synopsis : Wade Wilson, mercenaire, subit une expérimentation qui va accélérer ses pouvoirs de guérison. Devenu Deadpool, il va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.


Mais… Mais… Mais c’est TROP BIEN !

La campagne marketing menée de main de maître laissait présager le meilleur et redouter le pire. Et si le gars qui a fait le film n’était pas aussi bon que le gars qui a fait la pub ?

Mes doutes furent calmés durant le générique d’ouverture, excellent, et totalement balayés après les cinq premières minutes du film. Après la scène post-générique, le doute n’était plus permis : Deadpool est un des meilleurs films de super-héros, anti-héros anti super-héros (super anti-héros ?)  à ce jour. Et, pour le moment, le meilleur film sorti en 2016.

Mais comment ce fait-ce t’y donc ?

Facile. Deadpool, en plus de garder l’esprit des comics (Bon, comics que je n’ai jamais lus. Commencez pas à chipoter), ne garde pas seulement la capacité du personnage à casser le quatrième mur. Il défonce le dit-mur au tractopelle, piétine les débris et finit par éclater les miettes restantes au marteau-piqueur.

J’aimerais dire que Deadpool est un concentré d’humour mais ce serait presque en dessous de la réalité. Il n’y a qu’à écouter le personnage principal lui-même, dont les répliques doivent contenir environ 90% de punchlines.

L’humour ne faisant pas tout, le film a l’intelligence d’équilibrer avec de l’action à la pelle, et des références à la tonne ; référence aux X-Men, Wolverine, à la première version merdissimale de Deadpool dans Wolverine Origins, Coup de foudre à Notting Hill (oui, oui),… et j’arrête là sinon cette critique pourrait être publiée sur 10 volumes de 500 pages.

Mais le scénario dans tout ça ? A la fois étonnant et classique.
Étonnant car on n’est pas dans une structure à la MCU avec le héros qui débute sans pouvoir, les chope, les apprivoise, s’en sert et bat le méchant (Mon dieu, qu’Ant-Man me paraît fade comparé à ce film-ci). Non Deadpool choisit de nous placer directement au cœur de l’action, de faire du flash-back, de l’action, du flash-back, de l’action pour finalement continuer le cours de l’histoire. Bref, la construction narrative est assez époustouflante et fluide. Mine de rien, ça a son p’tit effet. D’autant que le film place la barre haut dès le début et ne redescend pas.

Et classique, ben, parce que Deadpool a une copine. Qu’il y a un méchant. Et qu’il se passe ce qui doit se passer (en même temps quand le super-héros est immortel, ça ruine un peu le suspense). Mais même ça, ne casse pas le film. Déjà parce que la dite-copine est cool, pas vraiment le genre « damoiselle en détresse » et que le méchant… et bien le méchant, honnêtement, on s’en tamponne le coquillard. Parce que ce qui compte, au fond, c’est Deadpool. Deadpool et la fin du quatrième mur. Deadpool et son humour de merde. Deadpool car il est n’est justement pas un super-héros et qu’il est simplement super-cool. Et à y réfléchir 2 secondes, même les scènes premier degré, entre Wade Wilson (Deadpool) et sa copine sont réussies car discrètes et bien dosées.

Alors, oui, on pourrait se dire « Tiens, mais le pauvre a perdu tout esprit critique, il encense un film gore à l’humour douteux, il n’y trouve aucun défauts ».

Mais quand on voit un film comme Deadpool, à ce point réussi sur l’humour, le second degré, la dérision, les références ciné, qui vous transporte de la première seconde à la dernière, qui vous donne une banane pas possible et que je compte bien retourner voir au cinéma, et bien les petits défauts qui pourraient exister, là aussi, je m’en tamponne l’oreille avec une babouche. Tout simplement parce que Deadpool c’est du divertissement de haute volée et pis c’est tout.

Ah, et Deadpool est aussi un bel hommage aux licornes.
Oh, et, pour les plus pressés, restez jusqu’à la toute fin de la séance.

16 réflexions sur “Deadpool

  1. Rien à rajouter à ce que tu dis, je partage entièrement ton avis !😀 J’attendais beaucoup de ce film et je n’ai pas été déçue. C’est rafraichissant de voir un super anti-héros qui ne se prend pas (trop) la tête et pour qui la déconnade est une seconde nature.

  2. J’avais déjà envie d’aller le voir le film vu que je connais un peu le loustic mais c’est article me donne envie encore plus d’aller le voir. Merci beaucoup, c’était un très bon article !

      • J’ai pas vraiment lu de comics, c’était plus deux-trois extraits par-ci par-là qui laissaient présager son caractère. Et la bande-annonce que j’ai vu qui m’as fait exploser de rire

  3. J’ai beau être en over-dose de Marvel, celui-ci me tente pas mal ! En plus, il ya la belle Morena Baccarin, vue dans la série V, Firefly, Stargate SG1… Bref, une habituée de la SF/super-héro ! Et ça va peut-être me réconcilier avec Ryan Reynolds ^^

    • Ah oui, c’est vrai qu’elle était dans Stargate, j’avais oublié ça ! Elle assure bien dans ce film en tout cas, et Ryan Reynolds aussi😉 Mais je l’ai toujours bien aimé pour ma part🙂

  4. J’ai été interloquée par des pubs dans le métro avec des gros plans de son cul (assez rare comme stratégie pour un film de super-héros !), alléchée par les bandes-annonces, surprise par le succès du premier week-end au box-office, et maintenant cette chronique vient de mettre le dernier clou au cercueil : il faut que je le voie.

    • Oui, le cul de Deadpool a aussi quelques plans dans le film^^ Bon, il y a pas mal d’autres éléments qui en font un très bon film heureusement.

  5. J’avais déjà envie de le voir, mais là, c’est sûr que je me déplace au ciné pour le voir !😉
    Merci pour cet article.🙂

  6. Tu te tamponnes l’oreille avec une babouche, toi ? Persane la babouche ? Bref ! Je ne crois pas aimé ce genre d’univers, mais, là, chapeau, tu me donnes envie d’aller le voir. On aura tout vu, tout entendu !!! C’est le monde à l’envers !

  7. J’ai adoré ce film. J’y suis allée pas très motivée, et au final, c’est un des meilleurs Marvel que j’ai vu. Très bonne surprise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s