Tout seul

Auteur : Christophe Chabouté

Date de parution : 2008
Éditeur : Vents d’Ouest

Résumé : Un phare au milieu de nulle part, habité par un homme que nul n’a jamais vu, pas même les marins chargés du ravitaillement. La solitude depuis toujours. Comment fait-il donc pour la supporter, de quoi est donc faite sa vie ? Que lui reste-t-il donc en plus de son imagination ? (Source : Bedetheque.com)

Des fois, un petit juron vaut mieux qu’une longue critique. Après avoir fini, à regret, il n’y a que « Bordel de merde… » qui vient (bon, et puis après, on a envie d’en parler quand même, on ne se refait pas).

Tout seul, c’est l’histoire d’un homme (cousin éloigné de Quasimodo et d’Elephant Man), qui vit seul, a toujours vécu seul d’ailleurs, dans un phare au large des côtes. Aucun contact avec la terme ferme et ses habitants. Bref, vous l’avez compris Tout seul parle de solitude. Le gars pêche, mais comme ça ne nourrit pas son homme, celui-ci est ravitaillé par un pêcheur. Le Drive avant l’heure.

Tout seul vaut le détour. Et pas que pour son histoire.

Par son dessin, noir et blanc, à la fois sobre et détaillé, magnifique (Tout Seul Chabouté dans Google Images, ça fera déjà un bon aperçu). Sa construction aussi, on passe de la vie de cet homme aux pêcheurs venant le ravitailler, dont un qui débute et que cet homme seul intrigue, jusqu’à l’activité favorite de l’ermite. La BD est imposante (370 pages) mais jamais l’ennui ne s’invite.

Et cette activité est assez extraordinaire, une véritable ode à l’imagination. Dans le phare, un « Boom » retentit, un dictionnaire tombe sur la table. Au pif, un doigt est mis sur un mot et c’est parti pour imaginer ce que représente ce mot. Ces épisodes imaginaires sont magiques, drôles et parfois (car les mots aussi peuvent être méchants) terriblement cruels.

Très, très peu de texte, place à la force des images et de l’histoire. Quelle oeuvre mes aïeux !

Publicités

8 réflexions sur “Tout seul

  1. C’est beau, le N&B ! La gestion des ombres, de l’espace et tout, ça m’attire. Le titre aussi. Puis ta critiques, aussi.
    Arrête de me faire wisher des BD !

    Hey, j’suis ton premier comm de 2014 ou c’est un illusion ? Je me sens obligé de te lâcher un « Bonne année ! ». J’ai le droit à une récompense ou pas ?

    • J’essaierai de faire une mauvaise critique de la prochaine (pis j’ai arrêté d’en faire systématiquement. Par égard pour ta wish-list)

      Bien sûr que tu as le droit à une récompense ! Tu as droit à mon premier « Bonne année » sur un commentaire de mon blog. Elle est pas belle la vie ? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s