Sur petit Écran – 26

Au menu de ces deux dernières semaines : un micro-challenge Tom Cruise totalement improvisé (ce qui ne m’a pas converti à la scientologie pour autant) et le mini-challenge Thriller Seriebox terminé.

Au cours des deux dernières semaines, j’ai donc regardé :

  • The Faculty
  • Jack Reacher
  • Oblivion
  • Perfect Sense
  • Collatéral
  • La Vague

  • The Faculty

Réalisateur : Robert Rodriguez – Genre : Horreur – Sortie : 1998

Un film d’horreur/SF qui a vieilli, pas de doute là-dessus. J’hésite encore à savoir si le film se prend au sérieux ou non mais il n’en reste pas moins agréable. Vraiment rien d’extraordinaire par contre. L’histoire tient en une phrase : l’invasion commence par l’école. Je n’en dirai pas plus. Mais c’est trop choupinet de voir Elijah Wood et Josh Hartnett tout jeunots et Salma Hayek et Famke Janssen toutes… talentueuses.

  • Jack Reacher

Réalisateur : Christopher McQuarrie – Genre : Action, Thriller – Sortie : 2012

Un film d’action tout ce qu’il y a de plus basique, avec un héros invincible, efficace, à l’humour pince sans-rire et une « psychologie » écrite avec les pieds, une belle avocate comme acolyte, un méchant sombre et mystérieux, son lieutenant violent et bas du front (l’acteur est plus crédible que dans Die Hard 5 ceci dit). Quelques bonnes idées, des tonnes de clichés. Bref, un film divertissant, qui fait passer un bon dimanche soir (ou n’importe quel autre soir de la semaine a priori).

  • Oblivion

Réalisateur : Joseph Kosinski – Genre : S-F – Sortie : 2013

J’ai entendu tout et son contraire sur ce film de S-F. Voilà donc un énième son de cloche sur le sujet. Je m’attendais à bien pire que ça. Agréablement surpris pour le coup, même si le scénario me rappelle beaucoup [Spoil à venir dans 3…2…1… The Island]. Tom Cruise est toujours efficace dans le rôle du héros héroïque, les paysages, la musique et l’action sont à la hauteur et le scénario bien qu’inégal a au moins l’intelligence de ne pas prendre le spectateur pour un abruti en donnant des explications trop simplistes.

  • Perfect Sense

Réalisateur : David Mackenzie – Genre : S-F, Drame, Romance – Sortie : 2012

Deux éléments font que Perfect Sense ne pouvait être une catastrophe : son résumé (l’humanité perdant ses sens (ouïe, odorat, etc.) les uns après les autres) et le couple irréellement fantastibuleux Ewan McGregor/Eva Green. Pas (trop) de bons sentiments, juste un focus sur ce couple entrecoupé de visions de ce qui arrive à l’humanité (pas de super-héros cherchant à aider le monde, juste un bon ptit film pas à l’américaine. Il faut de tout pour faire un monde). Seule chose qui m’a chiffonné ; cet optimisme sur la façon qu’a l’humanité de gérer la maladie. Trop optimiste pour être réaliste à mon goût. La fin peut aussi laisser sur sa faim mais est tout de même sacrément bien trouvée. Le film imposant au spectateur la disparition des sens en même temps que les personnages, quand le sens essentiel au 7e art s’en va… Bref, un bon rythme, la facette dramatique qui grimpe petit à petit, non, vraiment, bon p’tit film.

  • Collatéral (Collateral)

Réalisateur : Michael Mann – Genre : Thriller – Sortie : 2004

En voilà du thriller qu’il est bien réalisé (oui, c’est Michael Mann aussi). L’histoire est assez originale pour retenir l’attention (un tueur à gages se sert d’un chauffeur de taxi pour accomplir ses contrats), le duo Foxx/Cruise fonctionne très bien (agréable de voir Tom Cruise dans un rôle comme celui-ci). Ajoutez un suspense savamment entretenu, mis à part quelques temps morts heureusement équilibrés par une dernière demi-heure haute en couleurs). Bonne BO aussi. Bref, une bonne surprise.

  • La Vague (Die Welle)

Réalisateur : Dennis Gansel – Genre : Drame, Thriller – Sortie : 2009

Tout comme Mystic River, voilà un film qui traîne dans mes cartons depuis une éternité sans que j’ai envie de le voir. Et là d’un coup, le 26 septembre 2013 à 19h42, une envie subite.
Bien content de l’avoir vu au final. Bon film d’ailleurs, mais j’ai quand même des doutes sur la crédibilité même de l’histoire. Que le film marque, je le conçois aisément, mais les films qui misent tout sur leur contenu ça me gêne un peu aussi.

Publicités

2 réflexions sur “Sur petit Écran – 26

  1. J’ai seulement vu Jack Reacher que j’ai moyennement aimé. J’espère que je ne serais pas déçue par Oblivion 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s