Sur petit Écran – 25

Cette semaine, j’ai regardé :

  • Love next door
  • Mystic River
  • John Carter
  • Zero Dark Thirty
  • Misery

  • Love next door (The Oranges)

Réalisateur : Julian Farino – Genre : Comédie dramatique, Romance – Sortie : 2011

Comédie dramatico-romantique parfaite pour un moment simple, sans prise de tête (oui je fais des pauses dans mon cycle horreur/thriller). Le pitch est simple : Une jeune femme sort avec le meilleur ami de son père. Évidemment, ça bouleverse tout le monde, blablabla. Hugh Laurie est sympa quand il ne fait pas le bougon cynique, mais en-dehors de ça,… ben pas grand-chose. Le film tient son engagement au moins. Le truc, c’est que ça n’avance pas forcément beaucoup, ou qu’il manque quelque chose, ou… que le scénario manque quand même de consistance.

  • Mystic River

Réalisateur : Clint Eastwood – Genre : Drame, Thriller – Sortie : 2003

Acteurs parfaits, histoire bien menée, suspense formidable sur la fin, ambiance très bien restituée, mais durée trop longue. C’est ce problème de rythme qui fait que j’ai aimé Mystic River en ayant tous les ingrédients d’un film que j’aurais pu adorer. Ah si, à noter la présence d’une intrigue totalement facultative qui aurait permis de faire gagner un temps précieux au film ; toute l’histoire sur la femme (cachée) de Sean (ben oui, moi un personnage qui ne fait qu’appeler un autre sans rien dire et qu’on ne voit pas, ça lasse au bout d’un moment).

  • John Carter

Réalisateur : Andrew Stanton – Genre : S-F – Sortie : 2012

J’ai découvert que le film était une adaptation (Cycle de Mars de Edgar Rice Burroughs). Ni une ni deux j’ai donc décidé d’enfin le visionner (adaptation de livre de S-F peut vouloir dire scénario avec des bases solides ai-je naïvement pensé). Sauf que le scénario est incroyablement brouillon et mal fichu, les motivations des personnages sont obscures, leurs réactions idem et l’abus d’images de synthèses sur fond de désert donne des nausées. Neurones déconnectées, le visionnage est vaguement divertissant cependant. Mais c’est tout.

  • Zero Dark Thirty

Réalisateur : Kathryn Bigelow – Genre : Espionnage, Historique – Sortie : 2013

2h40 de film américain sur la traque de Ben Laden, ça peut paraître 1- long 2- douteusement… et bien… américain. Sur ce point, pas vraiment de mauvaise surprise cependant, le film ne m’a paru être ni pro ni anti tortures. Très neutre finalement. Comme le personnage principal, Maya. Aucune psychologie en dehors de son obsession de choper Monsieur Ben Laden. En dehors de ça, une réalisation maîtrisée qui sait jouer sur le suspense à certains moments-clé autant que de faire traîner les choses pour se la jouer film indépendant (oui c’est un procès d’intention je sais). Bref, un bon film mais trop long à force de vouloir coller au réalisme (exit James Bond et Jason Bourne). L’assaut est quasiment en temps réel (40 minutes), l’effort est chouette, ça change. Mais… c’est long.

  • Misery

Réalisateur : Rob Reiner – Genre : Thriller – Sortie : 1991

Un très bon huis-clos/thriller. L’interprétation de Kathy Bates y est pour beaucoup mais l’histoire de l’écrivain séquestré par une fan psychopathe suffit quasiment à elle-même. Et comme pour Carrie, j’ai envie de lire le livre de Stephen King qui doit être bien plus riche de détails que ne peut se le permettre le film (c’est là où je me rends compte qu’il faut aussi que je lise Shining… et que ma culture Stephen King est bien pauvre…).

 

Publicités

14 réflexions sur “Sur petit Écran – 25

  1. Il faut que je lise Mystic River avant de voir le film ! Mais je n’arrive pas à me décider ^^
    Et donc bien évidemment, je te conseille de lire Misery. Hey, moi aussi il faut que je lise Shining ! On est copain d’inculture de King !..

    • Ah, parce que Mystic River aussi c’est un livre ? Ca me botte moins pour celui-là. Mais pour Stephen King espérons qu’un jour prochain on devienne copain de.. « culture de King »^^

  2. Mystic River est un excellent Eastwood, ça sera bien qu’il revienne dans ses prochains avec autant de force. Misery un film que j’adore surtout pour l’aspect huis clos, Kathy Bates, sa scène! Mais je préfère le roman beaucoup plus mouvementé :). Quant à Zero Dark Thirty j’ai trouver la première demi-heure assez ennuyeuse et j’étais perdu dans tous ces noms de terroristes.

    • Totalement d’accord pour Clint Eastwood ! Zero Dark Thirty c’est vrai qu’on peut se perdre facilement, surtout quand un terroriste a différents noms^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s