La Reine solitaire – T6

Auteur : Robin Hobb
Traducteur : Arnaud Mousnier-Lompré

Saga : L’Assassin Royal – Tome 6 sur 13

Date de parution : 1997

Résumé : « Voici donc la fin de la route pour Fitz Chevalerie, et tous les chemins de sa vie semblent aboutir au même endroit : dans cette région désolée au-delà du Royaume des montagnes où vivaient les Anciens, dont le retour devrait sauver les Six Duchés.
Mais si Vérité, le roi légitime, fils de Subtil Loinvoyant, espère le soutien des anciens pour sauver son royaume de la terrible vengeance outrilienne, son frère, Royal, l’usurpateur qui règne d’une main de fer sur les duchés de l’intérieur abandonnant les duchés côtiers aux exactions des pirates rouges, a d’autres plans pour la réalisation desquels il a formé de nombreux clans d’Artiseurs. L’art imparfait de Fitz suffira-t-il à sauver la situation et pourra-t-il sauver son Roi et sa Reine de l’implacable soif de pouvoir de Royal. Royal l’assassin parviendra-t-il à retrouver la paix dans les bras de son Aimée et de leur fille ? » (Source : Amazon)

Dernier tome du premier cycle de l’Assassin Royal et dernier article qui n’intéresse pas grand-monde (mais bon, une fois commencé, y a plus qu’à finir comme doit le dire quelqu’un quelque part).

Comme le résumé si bien Fitz :

« Les privations et les épreuves continuelles finissent par donner des journées monotones qui ont tendance à se confondre quand on les raconte »

Je n’aurais pas mieux dit. Pour la première moitié de ce tome, je ne fais aucune différence avec le tome précédent. Tout est axé sur la recherche de Vérité (le roi, pas la notion). Et les retrouvailles sont à l’image de la saga, nuancées et compliquées (pourquoi ai-je l’impression de me répéter ?)

La seconde moitié est assez particulière (et c’est là qu’entre en jeu le numéro d’équilibriste qui est d’en dire le plus en disant le moins). La mission vitale réunissant les personnages garde en haleine, d’autant qu’on se demande jusqu’où chacun sera prêt à aller. On ne coupe également pas au traditionnel pic d’action avant l’épilogue, parfaitement maîtrisé, mais qui m’a quand même semblé un peu trop facile (dans l’idée) après quoi sont passés tous les personnages. De même qu’après avoir fini ce cycle, je ne vois pas trop l’importance du prophète blanc contrairement à son… acolyte.

Marrant comme les trois premiers tomes sont différents des trois autres. On passe d’un univers politique féroce et réaliste via le parcours initiatique d’un enfant à un long périple de fantasy incluant beaucoup de marche, de pensées et de magie. Deux parties très différentes qui réussissent toutefois à être complémentaires (même si pour le coup, c’est comme s’il y avait une baisse de régime)

Quoiqu’il en soit, ce dernier tome clôt admirablement le cycle. Son épilogue est également surprenant de classicisme (non pas que ce soit une mauvaise chose, c’est très reposant).

Et maintenant, direction le cycle des aventuriers de la mer pour un retour prévu à l’assassin royal (bon, là j’ai un Asimov en cours, et ensuite deux autres lectures. Et je ne pense pas refaire une chronique par livre vu le succès fou de ces tomes-ci^^)

En bref (parce toutes les bonnes choses ont une fin. Quoique non pas toutes. Ce serait horrible…). Bref… un excellent cycle de fantasy (oui, tout ça pour ça).

– Dans les épisodes précédents… –

T-1 L’apprenti assassin
T-2 L’Assassin du roi
T-3 La Nef du crépuscule
T-4 Le Poison de la vengeance
T-5 La Voie magique

Publicités

Une réflexion sur “La Reine solitaire – T6

  1. J’ai passé un excellent moment avec ce roman malgré quelques longueurs et que la fin soit trop rapide à mon goût. La conclusion de ce premier cycle m’a beaucoup plu même si elle est un peu triste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s