Sur petit Écran – 22

La semaine dernière (oui, je poste cette chronique hebdomadaire le lundi ou le dimanche au choix, il faut savoir vivre dangereusement), j’ai vu :

  • Le Cercle
  • The Ghost Writer
  • Saw II
  • Saw III

  • Le Cercle (The Ring)

Réalisateur : Gore Verbinski – Genre : Horreur, Thriller – Sortie : 2003

Très proche de The Grudge par la créature (pseudo)-flippante, l’ambiance et l’héroïne. Le tout fait que le film est relativement réussi, divertissant, bref fait le job. En soi, Le Cercle est plus un thriller très vaguement horrifique ; pas de sursaut, de gore ou quoique ce soit d’approchant. En revanche, la fin est franchement brouillonne. Ah, et j’apprécie de plus en plus Naomi Watts (pour son jeu d’actrice, est-il besoin de préciser).

  • The Ghost Writer

Réalisateur : Roman Polanski – Genre : Thriller – Sortie : 2010

Thriller efficace, bien qu’un peu trop long. Ewan McGregor est excellent, commeà son habitude et les paysages de l’île ne sont pas mal non plus. En revanche, la fin, même si elle ne débarque pas de nulle part, est quand même amenée assez bizarrement. Bref, comme la brièveté de cet avis avisé le laisse transparaître, un thriller très classique.

  • Saw II

Réalisateur : Darren Lynn Bousman – Genre : Horreur – Sortie : 2005

Clairement pas à la hauteur du Ier, Saw II adopte une approche plus gore (en quantité limitée mais quand même) avec moins de suspense et trimballe une galerie de personnages tous plus débiles les uns que les autres (Jigsaw excepté bien sûr), leurs comportements sont souvent invraisemblables et leurs répliques ridicules. En revanche, le twist de fin est bien trouvé et rehausse le niveau sur les dernières minutes. Bref, un film très moyen à défaut d’être catastrophique. Pour la catastrophe j’attends les suivants !^^

  • Saw III

Réalisateur : Darren Lynn Bousman – Genre : Horreur – Sortie : 2006

Là, on franchit un pas supplémentaire dans le gore. Et le résultat c’est que… c’est vraiment bien dégueu et particulièrement sadique. Niveau scénario, on est sur un film très différent du 2e. Le duo Jigsaw/X (le nom est préservé afin d’éviter un éventuel spoil, vous apprécierez le geste j’en suis sûr) met un peu de nuance dans toute cette histoire, mettant encore plus à jour le code de valeurs de Jigsaw. Ca n’empêche hélas pas le film d’être brouillon dans son montage et de manquer d’intensité. Encore une fois, pas un mauvais film mais ç’aurait pu être tellement mieux que ça. Et une fois de plus, la fin est à la hauteur. Tellement à la hauteur, en fait, que j’ai préféré cet opus au précédent.
Au passage, chapeau aux scénaristes pour les tortures imaginées. Etre payé pour créer ça, ça doit être bien trippant. Je signe où ?

Publicités

11 réflexions sur “Sur petit Écran – 22

  1. Le cercle ne m’a pas marqué plus que ça et je suis incapable de me rappeler si j’ai aimé ou pas…. Sinon je suis une grande fan de Saw, j’ai vu tous les volets au cinéma (en toute illégalité pour les premiers sortie d’ailleurs…. Oui, je suis une petite rebelle ah ah ah) et même certain en 3D (qui n’apporte rien au film au passage). Bon l’histoire n’est pas révolutionnaire mais j’adore les mises en scène !

  2. Pour ma part je trouve le SAW 2 plus intéressant que le 1er. Il est divertissant, après je trouve que les SAW se dégrade!

    • Ah oui ? Les deux sont très différents c’est vrai, on en apprend plus sur Jigsaw dans les suivants que dans le 1er.
      J’ai cru voir que ça n’allait pas en s’arrangeant effectivement. Je verrai ça un jour !

  3. Bah c’est encore moi … The Ghost Writer c’est pas l’histoire de l’écrivain engagé pour écrire la bio d’un type et il est hébergé chez lui et tout ? Si c’est bien ça , je l’ai trouvé long à démarrer et j’ai été un peu déçue. Je m’attendais à plus « sensationnel » …

    • Si c’est ça. Il doit rédiger la bio de l’ex-premier ministre de Grande-Bretagne.C’est tout à fait ça, lent à démarrer, lent à continuer et un peu moins lent à finir.

  4. Pour les SAW j’ai du m’arrêter au 4 ou au 5 je ne sais plus, ça devenait du grand guignol. Mais je reconnais que les scénaristes sont vraiment excellents.

    • Ah, tu es allée loin quand même !^^ Peut-être qu’en sachant qu’on va vers du grand n’importe quoi à chaque fois ça peut aider. J’ai bien l’intention d’aller jusqu’au bout… un jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s