Sur petit Écran – 20

La semaine dernière, j’ai vu :

  • Cloud Atlas
  • Daybreakers
  • [REC]
  • Silent Hill
  • Piranha 3D
  • La cabane dans les bois
  • The Descent
  • The Grudge

Une semaine placée sous le signe de l’horreur donc. Et j’adore ça. Et oui, je sais Cloud Atlas n’est pas un film d’horreur. Quoiqu’on puisse être horrifié de tant de talent.

  • Cloud Atlas

Réalisateurs : Andy et Lana Wachowski & Tom Tykwer – Genre : Science-Fiction – Sortie : 2013

Eh bah putain, ça c’est du film ! 6 séquences le composent, suivant 6 personnages à époques et lieux différents. Et le tout dure 3h. Autant dire qu’il faut quand même s’accrocher, surtout sur le début. Il m’a fallu environ 1h pour bien tout démêler. Une fois fait, impossible de décrocher. Le scénario, le montage et la réalisation sont tout simplement magistraux. Que dire de l’interprétation ? Chaque acteur joue dans les 6 séquences, (chaque personnage semble être une réincarnation du précédent, la continuité se faisant donc par l’acteur). Chaque acteur a ainsi le loisir d’exploiter toute la palette de son talent. Brillant casting au passage.
Le seul point m’empêchant de mettre 20/20 sur Seriebox tient dans le fait qu’il me faudra un second voire un troisème visionnage pour apprécier toute la richesse que recèle Cloud Atlas. Et bon, il y a peut-être une histoire qui m’a laissé plus dubitatif que les autres malgré  la puissance de ses acteurs et… de tout le reste.
Et que dire des multiples références cinématographiques et littéraires ?
Petite précision : J’ai eu la chance de voir le film en VO et HD. Je le conseille à chacun (au moins pour la VO).
En bref ; si c’est pas du génie, ça y ressemble drôl’ment !

  • Daybreakers

Réalisateurs : Michael et Peter Spierig – Genre : S-F, Horreur – Sortie : 2010

Ce film se résume plutôt facilement : Bof. L’histoire est pourtant très prometteuse sur le papier : Les vampires dominent le monde et le peu d’humanité restante sert de boisson. Mais les humains viennent à manquer… En dehors du papier, on a droit à des effets spéciaux au rabais et des discours-clichés. Daybreakers n’est pas mauvais en soi, ça se regarde. Mais… bof.
Si je puis me permettre un autre commentaire constructif du slogan de l’affiche « Prenez Matrix et 28 jours plus tard et vous aurez Daybreakers ». Mouhahaha.

  • [REC]

Réalisateurs : Paco Plaza & Jaume Balagueró – Genre : Horreur, Zombies – Sortie : 2008

Vu tous les commentaires positifs, je partais confiant. Un huis-clos, caméra à l’épaule au milieu des zombies, quel bon programme ! C’était sans compter la journaliste hystérico-tête-à-claques, les mouvements de caméra tellement rapides que j’ai failli avoir le mal de mer et les cris, jérémiades, pleurs incessants. En plus de ça, le film met bien 40 minutes à vraiment démarrer (sur 1h15). Bref, sympa, de bonnes choses (ou bonnes intentions, au choix) mais mal exploitées. A noter, aucun sursaut. C’est révélateur.

  • Silent Hill

Réalisateur : Christophe Gans – Genre : Horreur – Sortie : 2006

Au secours, un film d’horreur qui a un vrai scénario ! Bon, c’est l’adaptation d’un jeu vidéo, ceci explique peut-être cela… En soi, le film ne fait ni peur ni dans le gore, mais l’atmosphère générale et la musique contribuent à rendre le visionnage plutôt sympathique. Même si certains comportements sont assez étranges, notamment pour la mère. Une bonne surprise.

  • Piranha 3D

Réalisateur : Alexandre Aja – Genre : Horreur – Sortie : 2010

Là, je suis carrément admiratif. Scénario inexistant et clichés à gogo cachés par des piranhas particulièrement affamés, des filles en bikini, des piranahas très agressifs, des filles sans bikini, du sang, des filles, des piranahas,… Mais ça semble assumé, et au final, bizarrement, j’en suis plutôt content ! La scène de massacre collectif est bien réussie dans le genre (Docteur, j’ai aimé regarder des filles en bikini gens se faire déchiqueter par des piranhas, suis-je un psychopathe ?). Piranha 3D : Le meilleur du pire.

  • La cabane dans les bois (The Cabin in the Woods)

Réalisateur : Drew Goddard – Genre : Horreur – Sortie : 2012

Très agréablement surpris ! Le film joue admirablement bien sur les ficelles du genre (même si il redevient 1er degré au bout d’un moment), tout le casting m’a beaucoup plu (le groupe de jeunes et… les autres mais pas d’Amenábar), c’est important de le préciser : que vaut un film d’horreur si on est indifférent au sort des personnages ? Et surtout, surtout… (suspense) (roulement de tambours),… je ne m’attendais absolument pas à ce que le film aille aussi loin dans son délire. A tel point que j’ai pris un moment avec moi-même pour nous demander si nous allions suivre le film dans ce délire. La réponse a été oui et le plaisir réel.

  • The Descent

Réalisateur : Neil Marshall – Genre : Horreur – Sortie : 2005

Excellent huis-clos/horreur. L’exploration de grottes (très étroites) qui se transforme en lutte pour sa survie, ça fournit une ambiance oppressante efficace. Et quand en plus, on a une excellente réalisation (pas toujours le cas pour le genre Horreur), que demander de plus ? Même les personnages ont une histoire suffisamment fouillée, du moins deux d’entre elles (oui, c’est un casting 100% féminin). Je le recommande particulièrement aux claustrophobes. A noter qu’on voit très vite « l’ennemi », aussi c’est un cocktail sanglant/surprise que l’on a avec The Descent. A noter que j’avais vu The Descent 2, alias La Grande Bouse, avant celui-ci. Aucune comparaison possible.

  • The Grudge

Réalisateur : Takashi Shimizu – Genre : Horreur – Sortie : 2004

Vraiment pas mal du tout. Film americano-japonais, avec donc histoire se passant au Japon, esprits japonais, ambiance japonaise… et acteurs américains (bon et japonais un peu aussi) avec Mme Buffy et Mr Roswell. Le tout se tient plutôt bien (Spoiler. Sauf la réaction du flic qui vient détruire la maison mais va quand même bêtement voir d’où vient le bruit qu’il a entendu… Bref). Et même si il manque quand même d’épouvante (Je ne dirais pas que The Grudge est flippant), le film est assez bien fichu pour passer un bon moment.

Publicités

10 réflexions sur “Sur petit Écran – 20

  1. Oh oui ! Oui ! Cloud Atlas est clairement mon #2 de l’année 2013. Quelle déception de l’avoir raté au cinéma ! Quelle déception qu’il ait fait un bide alors que d’autres bouses… Aargh ! Ok je me calme.

    Je trouve que tu as vu un échantillon des meilleurs films horrifiques.
    Dommage que tu n’aies pas plus aimé REC. J’ai conscience de le surnoter légèrement, mais il a tellement changé ma vie…
    The Grudge est le film que je trouve le plus effrayant. L’ambiance est vraiment chouette, et les têtes asiatiques assez traumatisantes. Et puis, il y a des scènes qui sont tout ce que j’attends de l’horreur, telles que celle de l’ascenseur et l’escalier et le couloir et.. Nul besoin de musique forte, d’hémoglobine, ni d’apparitions a faire sursauter. Ahlala.
    Rien de spécial a rajouter a part ça ! Ah si, je trouve le début de Daybreakers vraiment bon, avant que le film ne sombre dans le très moyen/mauvais.

  2. Cloud Atlas j’ai lu le livre et j’ai adoré. Il a tout, vraiment tout pour plaire ce bouquin. J’hésite à regarder le film même si ton avis est plus qu’enthousiaste, j’ai peur de m’ennuyer ( vu que je connais déjà les histoires …)

    • En connaissant les histoires, je pense que tu apprécieras quand même. Ca permettrait même de te focaliser sur la beauté du film, les acteurs, le montage,… Il faut que je lise le livre maintenant (mais j’ai peur de m’ennuyer^^)

  3. Et ben pour une fois j’ai déjà tout vu ! Enfin non il me manque Cloud Atlas mais c’est une question de temps ! Sinon je pense tout pareil que toi (ca fait bizarre hein….)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s