Mud : Sur les rives du Mississippi

Réalisateur : Jeff Nichols

Acteurs : Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Lofland, Reese Witherspoon, Sarah Paulson, Sam Shepard, Michael Shannon,…

Synopsis : Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur.  (Source : Allociné)

Bande-annonce

Matthew McConaughey et Reese Witherspoon dans le même film ? Serait-ce la dernière comédie romantique du moment ? Que nenni, c’est « seulement » le petit dernier de Jeff Nichols (mais si, le brillant réalisateur de l’excellent Take Shelter)

Take Shelter et Mud sont très différents l’un de l’autre, et pourtant j’ai cru sentir une « patte Jeff Nichols » sur sa manière de traiter du quotidien américain des « petites gens », ici du sud des Etats-Unis. Une vision réaliste, un brin bourrue, sans chichis ni déformation. Les personnages sont brut de décoffrage, chacun empêtré dans ses soucis quotidiens et ses affres sentimentaux.

Mud c’est bien plus qu’une rencontre Tom Sawyer/Robinson Crusoé. C’est le croisement de relations, certaines courtes et intenses, d’autres longues et asymétriques. Le rapport qu’entretient Mud et les deux garçons (bon, l’un plus que l’autre coincé dans son rôle d’acolyte) est d’ailleurs plutôt bien mise en valeur. Une sorte de besoin réciproque de l’autre, l’un d’un contact hors de son île, l’autre de croire qu’un couple ça peut fonctionner. L’un qui mûrit, l’autre qui grandit.

A ce niveau-là, les ficelles sont assez visibles ; la relation Ellis/May trouve un lointain écho à la relation Mud/Juniper, de même que l’idéal « Mud/Juniper » est une façon pour Ellis d’équilibrer le couple délabré que forment ses parents. Mais, au final, ça a fonctionné pour moi. Chaque rouage trouve parfaitement sa place. Mud, c’est un peu la comédie romantico-réaliste rencontrant le film initiatique.

En plus de ça, Jeff Nichols sait se servir de son environnement, les paysages parfaitement mis en valeur ajoutent un charme indéniable au tout . Ajoutez à ça une musique qui sait à la fois être discrète et parfaitement contribuer à l’atmosphère du film. Et surtout, surtout, Jeff Nichols sait s’entourer d’excellents acteurs. McConaughey montre que le bronzage lui va bien, qu’il peut garder une chemise propre durant une longue durée sur une île déserte, bref Matthew, jouer le vieux baroudeur in love, il sait faire. A côté, Tye Sheridan en impose et prouve qu’il dispose d’un bon jeu en plus d’une bonne tête.

Allez, le paragraphe nuance… Mud souffre de quelques longueurs. Pas sur des scènes qui s’éterniseraient ou des scènes en trop. Juste une impression générale. Avec cette histoire, durer 2h était peut-être un poil trop ambitieux. De même que si j’ai bien accroché à l’histoire, aux rapports entre chacun, je ne suis pas sorti de la salle des étoiles plein les mirettes. (et oui, 26 ans, déjà blasé. Si c’est pas triste ça…)

Bon, au final je pensais avoir plus à en dire. Mais lorsqu’on a abordé l’entremêlement de relations amoureuses (ou non) teinté d’innocence envolée sur fond de Mississipi, on a tout dit !

Mud est un très bon film (pas le film de l’année pour ma part, mais la barre est placée très haut) et ça fait bien plaisir d’en voir des comme ça. Le film confirme également tout le talent de Jeff Nichols. Voilà un p’tit gars à suivre !

Publicités

4 réflexions sur “Mud : Sur les rives du Mississippi

    • Effectivement ! 😉

      J’ai l’impression que globalement les critiques (en tout cas celles que j’ai lu) sont bien plus enthousiastes que la mienne. Attention aux trop grandes attentes 😉

  1. Ah enfin ton article ! Bon, tu as plus apprécié que moi mais tu n’es pas dithyrambique non plus… D’ailleurs, tu vois, tu n’as pas grand-chose à en dire non plus… 😉 Un bon film, oui ! Mais sans plus pour moi. Ah oui la chemise propre tout au long du film ! j’avais remarqué !

    • J’ai eu du mal à écrire l’article en fait.^^ Peut-être qu’il faut que je fasse une pause pour le blog !

      Je ne suis pas dithyrambique mais ça reste un excellent film :p Il faut que tu vois Take Shelter aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s