Sur petit Écran – 15

Au cours des deux semaines passées (oui, j’ai loupé une semaine, mais y avait quand même Iron Man 3 à caser la semaine dernière), j’ai vu :

  • Les Berkman se séparent
  • The Game
  • Les aventures de Rabbi Jacob
  • Vol au-dessus d’un nid de coucou
  • Grease
  • Star Wars : The Clone Wars

Avertissement spécial : Tout(e) fan de Grease est prié(e) d’éviter le petit paragraphe ci-dessous concernant le film. Merci de votre attention.

  • Les Berkman se séparent (The Squid and the Whale) – Admirez la transposition du titre en français. Quelle misère.

Réalisateur : Noah Baumbach – Genre : Comédie dramatique – Sortie : 2006

Deux parents se séparent, on suit ensuite, durant 1h15, le comportement des enfants. Mon problème avec ce film c’est sa galerie de personnages pour lesquels je n’avais aucune sympathie : le père égocentrique et monsieur je-sais-tout, le fils aîné intello-pédant-tête à claques, buvant chaque parole de son père et son frère totalement chamboulé par toute la séparation partant totalement en cacahuètes. Rien à dire sur la mère en revanche !
Mais un film se basant uniquement sur les relations entre des gens qui n’attirent aucune sympathie… m’a un peu gâché le film. Ça équilibre sans doute le casting 4 étoiles (Laura Linney, Jeff Daniels, Jesse Eisenberg), mais l’atmosphère du film est étrange, intéressante… mais étrange. Je ne m’attendais pas non plus à ce que les 1h15 me paraissent longues, bien que cela s’arrange sur la fin. J’aurai au moins découvert l’excellent morceau Hey you de Pink Floyd.

  • The Game

Réalisateur : David Fincher – Genre : Thriller – Sortie : 1997

Mon dernier David Fincher. J’avais pour le coup une grosse attente envers le film. Grossière erreur. J’ai passé 1h55 sur 2h à ne pas y croire du tout, me fiant toujours au titre et donc ne croyant pas un seul moment à tout ce qui se passait. Résultat, je suis passé complètement à côté. Je n’ai pas non plus trouvé certaines réactions ou situations très crédibles. Bref, je suis très déçu. Par contre, toujours un plaisir de voir Michael Douglas, sa VF habituelle est toujours un plaisir à l’oreille.
Que les choses soient claires, The Game ne remet pas en cause le statut de demi-dieu de David Fincher 🙂

  • Les aventures de Rabbi Jacob

Réalisateur : Gérard Oury – Genre : Comédie – Sortie : 1973

Une comédie française des années 70 qui repose sur Louis de Funès et les quiproquos, il faut aimer. Perso, je ne suis pas vraiment fan des simagrées du monsieur, d’autant plus lorsque c’est la crédibilité de l’intrigue qui en prend un coup (parler clairement au CRS plutôt que de faire le singe, ce serait trop compliqué ?). Après, le film ne dure qu’1h30 et se laisse très bien regarder, si l’on fait abstraction du sur-jeu et des clichés (oui, oui même si volontaires). Un classique qui réussit à être à la fois divertissant et exaspérant. J’ai au moins la satisfaction de me dire « ça, c’est fait ! ».

  • Vol au-dessus d’un nid de coucou (One Flew Over the Cuckoo’s Nest)

Réalisateur : Milos Forman – Genre : Drame – Sortie : 1975

Le film clôt pour moi le challenge du top 100 de Seriebox. Et en beauté. La vache, quel film, quelle claque. Le scénario d’abord, simple mais bigrement efficace sur la révolution des mentalités dans un asile. À noter l’interprétation magistrale de Jack Nicholson (est-il besoin de préciser ? Le monsieur a un petit air de « soft Shining » d’ailleurs. Voilà un acteur qui est la folie plus qu’il ne la joue) mais aussi l’interprétation de tous les acteurs l’environnant, les oublier au seul profit de Jack Nicholson serait une impardonnable faute de goût. Un petit mot également sur la fin, si intense qu’elle m’en a collé des frissons,… Non, vraiment, magistral.

  • Grease

Réalisateur : Randal Kleiser – Genre : Comédie musicale – Sortie : 1978

Grease clôt à son tour le mini-challenge Comédie. Le film démarre très fort : un couple qui échange des banalités sur une plage devant un coucher de soleil « Est-ce la fin ? – Non, ce n’est que le commencement » Super…
Et ça continue avec des acteurs qui semblent (beaucoup trop) âgés pour leur rôle et surjouent jusqu’à plus soif, des chansons dont j’attendais la fin avec impatience, des situations et des dialogues très moyens. Bref, au final, même avec toute la bonne volonté du monde… non, vraiment ça l’fait pas. Définitivement pas mon genre de film. Et puis, j’ai du mal à supporter Travolta, ça n’aide pas. Je finis tout de même sur une note positive, la chanson « You’re The One That I Want » reste tout de même un classique agréable à l’oreille.

  • Star Wars : The Clone Wars

Réalisateur : Dave Filoni – Genre : Animation, S-F – Sortie : 2008

Film d’animation faisant office de pilote à la série du même nom, il permet de développer l’univers Star Wars. Univers dont je ne suis pas un fan inconditionnel, mais qui a le mérite d’être particulièrement riche et intéressant. Le film en lui même est agréable, divertissant et avec des graphismes bien réalisés plus géométriques que réalistes. Le film remplit bien son rôle, puisque même sans être éblouissant, il m’a donné envie de me mettre à la série. Un de ces jours. Quand j’aurai trouvé où la caser.

Publicités

7 réflexions sur “Sur petit Écran – 15

  1. Est ce que l’avertissement était pour moi ? 😀
    Bon je ne polémique pas une nouvelle fois sur tu sais quoi….
    Sinon j’ai très envie de voir Vol au dessus d’un nid de coucou 🙂
    (tu as finis le top 100 seriebox ?! Je suis jalouse ! J’en suis seulement à 59/100….)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s