Sur petit écran – 8

Au cours de la semaine passée, j’ai pu voir :

  • Fun Size
  • Expendables 2
  • Resident Evil : Retribution
  • Le Chat Potté
  • I love you Phillip Morris
  • Scoop
  • Rio
  • The Constant Gardener

  • Fun Size

Réalisateur : Josh Schwartz – Genre : Comédie – Sortie : 2012

Teen Movie par excellence. Tout se passe durant la nuit d’Halloween avec, pour protagonistes, une soeur (gentille, intello, marginale et attirée par The beau gosse du lycée) cherchant son petit frère avec sa meilleure amie (ado typique), un ami (gentil, intello, marginal, vous voyez où on va là non ?) et un ami de celui-ci. Bref, (absolument) aucune surprise durant Fun Size, un zéro pointé sur l’échelle de la surprise. Juste un bon moment pour se reposer le cerveau et c’est tout ce qu’on demande en regardant un film comme celui-ci ! Le petit frère, muet et farceur, apporte une petite touche en plus. (Pour les sérivores, le film est réalisé par le créateur de Chuck et Gossip Girl et on a la joie de revoir Kevin de Supernatural)
  • Expendables 2 : Unité Spéciale (The Expendables 2)

Réalisateur : Simon West – Genre : Action – Sortie : 2012

Vu peu de temps après Fast & Furious 5, j’ai ma dose de testostérone pour l’année. Excepté que dans The Expendables 2 c’est tout le gratin des films d’action qui est présent. Et, mine de rien, ça suffit quasiment en soi à en faire un bon film. Enfin, plus divertissant que bon. Mais l’humour qui peut être présent par touches (entre deux répliques bien nazes, nazes volontairement peut-être mais ridicules quand même) est assez salvateur. Rien que de voir Bruce Willis dire à Schwarzy « I’ll be back » et celui-ci de rétorquer « Yippee-kai », avec aux alentours un Chuck Norris à la hauteur de sa légende c’est plutôt cool. Pour le reste, le scénario est quasi inexistant, les répliques… j’en ai déjà parlé, bref The Expendables 2 vaut le coup d’oeil sans aucun doute, mais pas forcément beaucoup plus.
  • Resident Evil : Retribution

Réalisateur : Paul W. S. Anderson – Genre : Action, SF – Sortie : 2012

Un film aussi mauvais, ça suscite quand même l’admiration. Resident Evil 1 était bien, le 2 aussi, le 3 moins, le 4 était mauvais, celui-ci l’est encore plus. Ne pas se donner les moyens de pondre un scénario décent, à ce niveau-là c’est du foutage de gueule quand même. La Reine Rouge n’a plus aucun sens (elle en avait au moins dans le 1er), ses apparitions sont ridicules à en pleurer. En fait, rien n’a de sens ; les comportements, les répliques, les zombies, les situations,… Prions pour que la saga s’arrête là, parce que franchement c’est de pire en pire (le jeu de Milla Jovovich compris). Bon, admettons que le film est suffisamment acceptable à voir tard le soir avec un gros saladier de pop-corn (ouf, c’était mon cas, sauvé…).
  • Le Chat Potté (Puss in Boots)

Réalisateur : Chris Miller – Genre : Animation, Comédie – Sortie : 2011

Bonne surprise ! On n’a pas le manque de rythme et le réchauffé des derniers Shrek. L’histoire se tient, arrive à capter l’attention durant tout le film et bénéficie de bons personnages. Bref, un bon moment agrémenté de références sympas (Fight Club…) permettant à chacun d’y trouver son compte et un univers sympa. Plus quelques scènes particulièrement sympas (le duel de danse notamment). On pourra peut-être reprocher une bande-annonce qui dévoile bien trop de bons passages du film, mais ça c’est un peu le principe…
  • I love you Phillip Morris

Réalisateurs : Glenn Ficarra & John Requa – Genre : Comédie – Sortie : 2010

L’occasion 1- de continuer le mini-challenge Comédie de Sériebox. 2- Voir le charmant couple Jim Carrey/Ewan McGregor. Au final un film plutôt bon (adapté d’une histoire vraie), avec une belle interprétation des deux acteurs cités précédemment, une bonne réalisation mais un scénario que j’ai trouvé un peu décousu et laborieux. A mi-chemin entre le film d’escroqueries, le film de prison et la comédie romantique (oui, à mi-chemin de trois films c’est très fort), l’équilibre n’était pas forcément évident, et I love you Phillip Morris (aucun lien avec un éventuel amour pour l’industrie du tabac) s’en tire bien. A noter une coupe de cheveux particulièrement hideuse pour Jim Carrey (rendant le coup de cœur de Phillip Morris peu crédible). A noter également qu’apprécier un film produit par Luc Besson n’est peut-être pas mission impossible finalement. Qui l’eut cru ?
  • Scoop

Réalisateur : Woody Allen – Genre : Policier – Sortie : 2006

Un film de plus dans la liste des ratés de Woody Allen. Scoop n’a de toute évidence aucune prétention, et c’est très bien. Mais la légèreté de Scoop se transforme en scénario artificiel et laborieux. Niveau interprétation, j’ai été aussi assez perplexe ; sur Hugh Jackman qui sonne faux, Woody Allen qui fait du Woody Allen (on trouve ça trognon ou exaspérant au choix. Cette fois, j’optais pour la 2e solution. Et la VF n’arrange rien). Après, j’ai trouvé Scarlett Johansson adorable, mais suis-je vraiment objectif ?
  • Rio

Réalisateur : Carlos Saldanha – Genre : Animation, Comédie – Sortie : 2011

Film d’animation sympathique. Belle animation, univers coloré (Ah le carnaval de Rio…), personnages sympas (pas autant que d’autres films du genre cependant). Dommage d’avoir collé des chansons à la Disney et laissé une place trop importante aux clichés. On passe un bon moment mais pas beaucoup plus que ça. Si Rio se laisse regarder il reste tout de même en dessous de ses collègues animés.
  • The Constant Gardener

Réalisateur : Fernando Meirelles – Genre : Thriller – Sortie : 2005

The Constant Gardener c’était la garantie de voir le film d’un réalisateur qui maîtrise son art, livrant un film qui mélange parfaitement l’amour d’un mari à sa femme et la dure réalité d’une Afrique subissant la loi de l’industrie pharmaceutique. Le film doit finalement autant au roman dont il est issu (bien que le scénario et la partie « complot » soit celle qui m’ait le moins convaincu), à son réalisateur de talent (il me reste à voir Blindness, mais à ce jour aucun faux pas de Mr Meirelles) et à son duo d’acteurs de choc et de charme : Ralph Fiennes (formidable) et Rachel Weisz (pareillement).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s