El Chino

Réalisateur : Sebastián Borensztein

Avec : Ricardo Darín, Muriel Santa Ana, Ignacio Huang, Enric Cambray, Iván Romanelli,…

Date de sortie du DVD : 19 juin 2012
Distribué par Zylo

Synopsis : L’histoire insolite d’un Argentin et d’un Chinois unis par une vache tombée du ciel. Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d’espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement…(Source : Allociné)
———-

Etrange (et attachante) comédie (dramatique) qu’El Chino.

Le pitch d’abord : Roberto, un quincaillier argentin grognon et maniaque, vit seul et ça lui va très bien comme ça. Roberto n’aime pas les clients qui lui cherchent des poux, il n’aime pas que les boîtes de clous qu’on lui envoie contiennent moins qu’indiqué sur la boîte, et il collectionne dans les journaux les nouvelles les plus absurdes comme autant de preuves au non-sens de la vie.

Sa routine est brisée le jour où par un concours de circonstances assez extraordinaire, un chinois entre dans sa vie. On suit donc pendant le film la cohabitation de Roberto et de Jun, chacun ne comprenant pas un traître mot de ce que l’autre raconte. Évidemment, au contact de ce nouvel arrivant, l’ours bougon change petit à petit (très légèrement, ce n’est pas non plus une transformation incroyable). La formule est connue et, preuve ici, fonctionne toujours.

On n’explose pas de rire, on ne pleure pas, on sourit et on apprécie. El Chino est tout en nuances, en légèreté, avec un humour parfaitement dosé et des situation burlesques juste là où il faut.. La situation incongrue combinée au quotidien d’un homme ordinaire fait mouche. Et si il y a 2, 3 moments où j’ai pu sentir une longueur, lorsque la fin arrive (au bout d’1h25) je n’ai pas pu m’empêcher d’être déçu de sa venue si prompte.

En plus de ça, on sent une réalisation appliquée comme on en voit peu dans des comédies dramatiques de ce gabarit. L’acteur principal, très connu en Argentine, campe à merveille le gars bougon mais attachant, le peu d’acteurs gravitant autour de lui étant tout aussi talentueux

El Chino gagne à être connu : Une excellente surprise et pour le coup un grand merci à Cinetrafic et à Zylo

El Chino : Bande annonce

———-
Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film 2012 ainsi que la catégorie Film comique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s