Rhum Express

Réalisateur : Bruce Robinson

Avec : Johnny Depp, Aaron Eckhart, Michael Rispoli, Amber Heard, Richard Jenkins, Giovanni Ribisi,…

Date de sortie du DVD : 24 avril 2012
Distribué par la Metropolitan Filmexport

Synopsis : Paul Kemp, un romancier, vient travailler à Porto Rico en tant que journaliste pour le San Juan Daily News, un journal sur le point de fermer. Entre son amour pour l’alcool et ses drôles de collègues, Paul Kemp est rapidement mêlé à de sordides trafics. (Source : Allociné)
———-

Rhum Express est adapté du livre Rhum Express de Hunter S. Thompson, père du « journalisme gonzo ». Livre découvert dans les cartons de l’auteur par Johnny Depp himself, qui a poussé son ami écrivain à sortir le livre puis à en faire une adaptation au cinéma.

La présence de l’acteur (pour une fois débarrassé de tout maquillage burtonien) n’est donc pas dûe à son seul caractère « bankable ». Et pour ce que ça vaut, Johnny Depp est une fois de plus excellent, jouant parfaitement l’homme neuf, bien que déjà imbibé, mais qui finit par se laisser entraîner par l’ambiance du Porto Rico des années 60.

C’est ce que je retiens du film au final. L’ambiance de l’époque, du lieu sont au rendez-vous, pas de doute possible. De même que les acteurs, tous excellents, retranscrivent bien leur auto-destruction, leur cupidité, leur désespoir,…

Procédé assez classique, on pénètre en même temps que le personnage principal dans cet univers, et avec lui dans le journal qui l’embauche bien qu’étant au bord du gouffre. Avec le journal, ses employés : le photographe sympathique mais désabusé, le « journaliste », lui complètement détruit par l’alcool et la drogue (et qui pour se relaxer écoute de discours d’Hitler, normal quoi !). Il croise également une belle jeune femme et avec elle un monde de cupides hommes d’affaires bien décidés à s’enrichir grâce aux belles plages du pays,… Bref une galerie de personnages, qui à défaut d’être originaux arrivent à remplir le film.

Seulement, l’ambiance et les personnages ne suffisent pas à faire un film. Plusieurs choses ne suivent, hélas, pas. Le scénario, bien qu’il arrive grâce à ses 2 heures à immerger le spectateur, semble ne pas savoir où aller. Le style de vie débauché, les escroqueries immobilières, l’avenir du journal, la jeune femme rencontrée,… tout se mêle mais la mayonnaise ne prend pas. Du coup, le rythme manque, et moi je décroche assez régulièrement.

Le personnage de Johnny Depp, figure de l’auteur Hunter S. Thompson, est aussi difficile à cerner. Deux théories : Soit l’homme est tellement compliqué qu’un film ne peut de toute façon pas retranscrire toutes ses facettes (pourtant toutes imbibées de rhum), soit à l’image de l’histoire le scénariste ne savait pas où il allai.

Rhum Express reste un film agréable (En 2 heures, il y avait moyen de décrocher, le film gagne son pari là-dessus au moins) mais n’arrive pas à dépasser ce stade. L’opération DVDTradic de Cinétrafic m’aura au moins permis de découvrir ce film, merci donc !

———-

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Film sur la drogue et la catégorie Film 2011.

Publicités

2 réflexions sur “Rhum Express

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s