Millenium

Titre complet : Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Film de David Fincher

Avec : Rooney Mara, Daniel Craig, Robin Wright, Stellan Skarsgård, Christopher Plummer, Joely Richardson,…

Synopsis : Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares… (Source : Allociné)


Pour Millenium, il est important de préciser que je n’ai pas lu les livres ni vu les films suédois. Je ne connaissais strictement rien à cet univers, David Fincher m’a donc servi de guide.

Et quel guide !

Histoire d’être sûr de bien en mettre plein la vue dès le début, mister Fincher se paie le luxe d’un générique de début prenant la forme d’un clip magnifique aidé d’un remix d’Immigrant Song de Led Zeppelin. Ca, c’est fait…

Pour la suite, je ne suis pas très familier du genre policier mais l’histoire est tout de même sacrément riche et bien construite. (Pas besoin de développer là-dessus je pense). Doublé du fait que David Fincher est très doué, et c’est un euphémisme, pour le genre du thriller, je n’ai eu aucun mal à rentrer dans l’histoire et à y rester malgré les 2h40 du film. Tout au plus une légère impatience de voir réunis les deux personnages principaux.

L’univers de ce premier tome de Millenium ne respire déjà pas la gaieté et la joie de vivre mais David Fincher contribue à développer cette ambiance froide et glauque.

A propos de ces personnages d’ailleurs, si le personnage de Mikael Blomkvist est sympathique et doué dans son métier, il me reste surtout en tête la ténébreuse Lisbeth à qui la complexité donne tout son intérêt. Rien à redire sur les interprétations impeccables des deux acteurs, mais il faut bien avouer que celle de Rooney Mara a tendance à un peu plus marquer…

Une ambiance glaçante grâce au trio Fincher-Thriller-Suède, un suspense maîtrisé d’un réalisateur que je continue à adule… adorer. Pas besoin de beaucoup plus développer ; C’est du lourd.

Bref, une première incursion réussie au sein de Millenium.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s