The Descendants

Film d’Alexander Payne

Avec : George Clooney, Judy Greer, Matthew Lillard, Shailene Woodley, Beau Bridges, Laird Hamilton,…

Synopsis: A Hawaii, la vie d’une famille bascule. Parce que sa femme vient d’être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans.Il se demande aussi s’il doit vendre les terres familiales, les dernières plages tropicales vierges des îles, héritées de ses ancêtres hawaiiens. Quand Alexandra lui révèle que sa mère avait une liaison, le monde de Matt vacille. Avec ses deux filles, il part à la recherche de l’amant de sa femme. Durant une semaine essentielle, au fil de rencontres tour à tour drôles, perturbantes et révélatrices, il va finalement prendre conscience que sa principale préoccupation est de reconstruire sa vie et sa famille. (Source : Allociné)

——————–

En guise de déclic : George Clooney dans le rôle d’un homme déboussolé et Hawaii en décor.

Au final, The Descendants est, ma foi, fort sympathique. Un film simple, sans prétention ou prise de tête et qui gère très bien son histoire.

Le film débute avec Matt King devant faire avec le récent accident de sa femme qui a plongé celle-ci dans le coma. En voix off, il fait part de son désir de devenir un bon mari et un bon père quand sa femme se réveillera. Histoire de bien faire comprendre que toute la période pré-accident n’a pas été un vrai conte de fées et que ce qui suit voit le changement de l’homme.

En attendant, il s’agit de s’occuper de ses filles, qui ne sont pas spécialement de sages petites têtes blondes (Sans pour autant être de vraies terreurs ceci dit), et gérer une vaste affaire familiale de vente de terrain.
Il apprend vite que sa femme n’a pas été des plus fidèles, et le décor est planté. Un décor de rêve et une situation qui l’est beaucoup moins.

La reconstruction d’une famille, renouer des liens avec les siens, faire un point sur sa vie et continuer, un petit road-trip en famille, les thèmes sont classiques et les personnages aussi. Mais ces même personnages bénéficient d’acteurs très convaincants, qu’il s’agisse de Clooney très juste dans son rôle de l’anti-héros qui pédale un peu dans la semoule, ou des deux jeunes actrices jouant ses filles.

Le tout est…touchant, amusant, pas larmoyant pour deux sous (notamment pour un film dont le déclencheur de toute cette situation est une femme infidèle dans le coma), et oscille entre comédie et drame juste ce qu’il faut.

Agréable, divertissant, bref un bon moment !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s