A Dangerous Method

Film de David Cronenberg

Avec : Viggo Mortensen, Keira Knightley, Michael Fassbender, Vincent Cassel, Sarah Gadon,…

Synopsis : Sabina Spielrein, une jeune femme souffrant d’hystérie, est soignée par le psychanalyste Carl Jung. Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente. Leur relation est révélée lorsque Sabina rentre en contact avec Sigmund Freud… (Source : Allociné)
———-

Le moins qu’on puisse dire sur A Dangerous Method c’est que c’est un film bavard.

Des psys parlant de leurs méthodes (Assez dangereuse est-il besoin de préciser), de leurs patients, de leurs visions de la psychanalyse, de leurs propres rêves, des psys parlant avec leurs patients, des patients qui influencent des psys, des psys qui doutent, des doutes qui font naître des ruptures,…

Les discussions de Freud et Jung côtoient l’aventure de Jung et de Sabina Spielrein, patiente-collaboratrice-consoeur-maîtresse-amie,…
Si l’adultère de Jung a une place essentielle dans le film, l’évolution des rapports entre Jung et Freud est tout aussi intéressante.

Niveau interprétation, rien à dire : Un Michael Fassbender impeccable (Une fois de plus) en Carl Jung tiraillé entre sa vie privée mouvementée empiétant sur sa vie professionnelle qui l’est tout autant, Viggo Mortensen également, très bien en patriarche sûr de lui,  très catégorique dans ses croyances et Keira Knightley, et bien… fait sa part de travail.

La réalisation en elle-même est très classique, effacée et finalement très théatrale. Et conséquence de l’effacement de la forme, le fond prend son essor. Les dialogues  prennent le premier rôle, au risque sans doute de perdre l’attention du spectateur. Heureusement la puissance du thème (La psychanalyse, pas l’adultère), la force des rapports entre les protagonistes et les discussions entre psychanalystes empêchent toute somnolence.

Si A Dangerous Method n’est pas le film de l’année il s’en sort brillamment et avec ses 1h40 réussit à ne pas paraître trop long.

Il peut aussi être intéressant de voir A Dangerous Method et Shame dans un court laps de temps, histoire d’être une thématique Michael Fassbender/sexualité !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s