Fondation foudroyée

Auteur : Isaac Asimov

Saga : Cycle de Fondation – Tome 4 sur 7 (Dans l’ordre d’écriture)

Résumé: Prévoyant l’effondrement prochain de l’Empire galactique, le psyhohistorien Hari Seldon a jadis créé deux Fondations, l’une officielle, l’autre occulte, afin de préserver la civilisation d’une interminable période de chaos.
Pourtant, cinq siècles après leur établissement, alors même que la Première Fondation n’a jamais été aussi puissante, un nouveau protagoniste semble entrer en jeu, œuvrant dans l’ombre à l’insu de tous. Peut-être tient-il entre ses mains le devenir de l’humanité tout entière…

———-

Fondation foudroyée, ou Tome 4 du cycle de Fondation a été écrit 29 ans après l’écriture du 3e tome.

J’ai débuté ma lecture en ne sachant pas trop à quoi m’attendre, et même légèrement sceptique au vu du résumé et de l’introduction d’un nouveau protagoniste. (Comme une façon d’exploiter le filon.)

J’avais laissé du temps (exprès) avant d’attaquer ce tome, histoire de faire durer le plaisir. J’avais donc un petit peur d’avoir oublié certaines choses (A tort d’ailleurs) Mais heureuse surprise : Un petit prologue résumant la trilogie de départ accueille le lecteur. Royal, non ? (Asimov précise ensuite en postface que le tome 4 peut être lu indépendamment de la trilogie originelle.)

Le début se met lentement en place, pas de démarrage sur les chapeaux de roue. Heureusement ceci dit, parce qu’ensuite  le génie de l’intrigue d’Isaac Asimov laisse à peine le temps de respirer. On retrouve l’univers de la Fondation et son train d’intrigues, de manipulation, de réflexions, de voyages galactiques… Avec toujours ce style simple, délicieusement rationnel et basé sur la réflexion. Avec une nouveauté : Après 30 ans, on sent une maturité nouvelle dans la plume d’Asimov.

Ce tome 4 est différent, sans conteste, des trois premiers. On suit ici deux hommes : Golan Trevize et Janov Pelorat, avec une quête étonnante, mais aussi les gens de la Première et de la Seconde Fondation. Tous ces différents points de vue permettant de consolider l’intrigue générale. Tout s’achemine doucement mais sûrement vers un but précis.

Le tome 4, c’est aussi la première allusion aux robots et aux Trois Lois de la Robotique. (J’ai hâte de me mettre à ce cycle d’ailleurs !)

Il semble que globalement cette suite soit considérée comme inférieure à la trilogie de départ. Pour moi, sans la surpasser (Puisqu’elle est différente de toute façon !) elle lui fait honneur. C’est vrai qu’un développement n’était pas nécessaire (mais était demandé) et que ce même développement va dans une direction qui peut surprendre (Le « nouveau » protagoniste qui entre en jeu).

Pour ma part, j’ai fait le choix de me laisser emporter par cet univers si prenant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s