Le Cercle Litteraire des Amateurs d’Epluchures de Patates

Auteur : Mary Ann Shaffer

Résumé  : Londres, 1946. Dans cette ville qui se reconstruit, Juliet, jeune écrivain cherche un thème pour son nouveau roman. Elle cherche aussi à refermer les cicatrices profondes que lui ont laissées la guerre.
Un jour, elle trouve dans sa boite aux lettres le courrier d’un habitant de Guernesey qui a acheté un de ses anciens livres à un bouquiniste. Commence alors une correspondance nourrie qui va ouvrir Juliet à un monde totalement différent du sien, plein « de charme, d’humour et d’humanité » sans oublier la petite touche d’excentricité qui le rend si attachant. Ce monde va lui fournir un nouveau sujet de roman et changer sa vie.

———-

Alors… Au fur et à mesure de ma lecture je me surprenais à penser ce que je pourrais écrire sur ce livre : « Plaisant » « Agréable » Je m’apprêtais à donner 3/5. Mais la seconde partie du livre, où Juliet se rend à Guernesey a remonté d’un cran mon intérêt pour le livre.
Ou bien, il m’a fallu attendre la moitié du livre pour véritablement « entrer » dans l’histoire. Qui sait…
En tout cas, la note n’a pas changé mais mon avis oui.

Les personnages sont relativement attachants (Surtout les habitants de Guernesey, qui est au fond un personnage de plus). Le style épistolaire est très efficace. Et j’ajouterai même ; Très pratique. On peut se dire « Je vais jusqu’à la fin de cette lettre » tout en sachant qu’on n’en a pas pour 25 pages. Ceci dit j’ai lu la seconde partie du livre d’une seule traite…

Sans m’avoir ébloui le style reste agréable (Et diversifié grâce aux différents auteurs des lettres) Et sert bien une histoire très sympathique, des personnages attachants et un genre efficace !

Pour finir, le titre (Qui m’a à lui seul donné envie de lire ce livre) m’amuse toujours autant. Et illustre bien ce qui m’a le plus accroché : Le fameux cercle. (Et non Juliet Ashton qui au fond n’a servi qu’à servir de lien entre tous les protagonistes)

Sans avoir été époustouflant, ce livre est donc agréable et on passe un très bon moment de lecture (Et c’est tout ce que je demandais !) Et pour une fois je n’ai trouvé aucun passage que j’ai envie d’utiliser comme citation..

Ah et j’ai très envie de visiter Guernesey maintenant…