Archives de Tag: Documentaire

Freakonomics

Réalisateurs : Indiqués ici

Date de sortie DVD : 15 mai 2012
Distribué par Zylo

Synopsis : Le bakchich généralisé à l’école permet-il d’avoir de meilleures notes ? Le prénom choisi par vos parents forge-t-il votre destin ? Les lutteurs de sumo sont-ils véritablement au dessus de tous soupçons ? …
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’économie, sans oser le demander, Freakonomics vous le révèle. (Source : Allociné)

———-

Freakonomics traite comme son nom l’indique d’économie (ou d’"économie saugrenue", comme le dit la traduction du DVD). Le documentaire se divise en plusieurs documentaires réalisés par différentes personnes et reliées entre elles par des interviews de Steven Levitt et Stephen Dubner (les auteurs du livre dont ce documentaire est adapté) présentant le sujet et son pourquoi.

On passe ainsi sur le thème des parents suivi du mini-documentaire posant la question de l’influence des prénoms sur la vie des gens, le thème de la triche et le mini-documentaire sur la corruption dans le milieu des sumos, le thème des causes à effets, ou de l’incitation, etc…

Ils prennent ainsi des thèmes généraux en les développant avec un sujet plus précis. Le concept est  intéressant, à la mesure des sujets traités. On peut, en revanche, se sentir étranger au sujet sur les sumos ou sur la différence de prénoms entre les communautés noires et blanches aux Etats-Unis. Le documentaire a ainsi un côté très americano-centré.

On n’aime ou on n’aime pas ! (Bon, personnellement j’ai trouvé tout cela très intéressant..) Mais le but du documentaire est atteint : Que les gens se posent des questions, excercent leur esprit critique. Comme dans l’interrogation quant à la forte baisse de la criminalité aux Etats-Unis sur une période donnée : Remettre en cause les arguments des politiciens et en avancer une nouvelle, d’ailleurs assez étonnante.

De même que pour les avis exprimés, ou les méthodes utilisées, chacun se fera son opinion. Tout en appréciant la différence de style des différentes parties de Freakonomics, qui casse la routine du documentaire.

Pour finir, une précision utile : Bien que documentaire sur l’économie, pas de chiffres assommants ou de discours hermétiques ; un ton simple et intelligent.


Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Documentaire ainsi que la catégorie Film 2012.


Adieu Camarades !

Titre complet :

Adieu Camarades !
L’Empire Soviétique 1975-1991
De l’apogée à l’effondrement
Récits personnels et histoire collective

Série documentaire de Andrei Nekrasov
Ecrite par
Jean-François Colosimo, Andrei Nekrasov et György Dalos
Durée
: Environ 6h.
Distributeur
: Arte Editions
Sortie DVD
: 7 février 2012
Synopsis
: Voir ce dossier d’Arte


(Premier) DVD reçu dans le cadre de l’opération DVDTrafic du site web Cinetrafic (une sacrée affaire, voir ci-dessous pour le pourquoi !) et c’est cette fois un documentaire.

Le défi d’Adieu Camarades ! était de taille ; pas facile de traiter l’agonie du régime soviétique dans toute sa durée et sa complexité.

Le défi est brillamment relevé par un documentaire en 6 parties d’environ 50min chacune :

  • Apogée (1975-1979)
  • Menaces (1980-1984)
  • Espoir (1985-1987)
  • Réveil (1988)
  • Rébellion (1989)
  • Effondrement (1990-1991)

La première partie donne le ton : Un homme commence par dire son regret de la fin du rêve communiste.

« C’est la fin. Voilà ce que je me suis dit, Le souvenir que j’en garde est d’une effroyable netteté. C’était le 25 décembre 1991. J’avais 33 ans et quelque chose est mort en moi-même. Pour moi, c’était l’idéal le plus puissant depuis le christianisme : mort. Le communisme était mort… »

Il est ensuite repris par sa fille, qui a grandi à l’Ouest, a étudié l’Histoire et qui adopte un ton nettement plus critique vis-à-vis du régime communiste. Ce dialogue entre générations marque le fil directeur et permet des nuances à un événement, des contradictions entre les deux personnages ou plus simplement d’échanger les points de vue. Cette forme dialoguée est particulièrement intéressante pour une période aussi complexe et permet un traitement nuancé très appréciable.

"Bizarrement" on ne voit que la fille, le père n’étant présent que par le biais de la voix off. Comme pour mieux montrer l’effacement du passé.

Il aurait été facile, même en 6h (à peu près), de se reposer sur les différents événements qui ont jalonné le déclin de l’empire soviétique. Adieu Camarades traite, heureusement, autant les faits que la culture populaire et l’opinion des différents protagonistes qu’ils aient contribué, vécu ou subi cette période… Enrichissant ! Mais j’en suis venu à regretter par moment l’absence d’explications sur certains événements ou certains personnages… (tout en admettant qu’un traitement exhaustif aurait nécessité bien plus de 6h de documentaire )

Adieu Camarades reprend aussi la bonne vieille formule Images d’archives/témoignages d’anciens acteurs de cette époque, qu’ils soient écrivain des discours de Brejnev, général du KGB, ouvrier polonais, bras droit de Gorbatchev, étudiant roumain… Les interviewés sont de toutes les nationalités, de tous bords politiques (de l’époque) et de toutes catégories sociales. La situation de la maison-mère est présentée au même titre que tous ses pays-satellites, développés au gré des différentes parties.

Petit regret, après avoir fini le 6e documentaire : que le premier de la série ait trop servi à mettre la machine en route, et notamment la conversation fille/père, la qualité est du coup un peu en dessous des autres. Ceci dit, pour le reste, la qualité du montage offre un dynamisme qui fait passer le temps à une allure impressionnante. (La dernière partie sur l’effondrement aurait même pu largement être développée…)

Adieu Camarades est pour le coup une excellente surprise, d’autant que le sujet traité est assez copieux. Le fait d’avoir découpé en 6 sujets d’une cinquantaine de minutes chacun permet aussi d’atténuer largement le côté cours magistral de 6h et de permettre un visionnage à tous.


- Découvrez d’autres oeuvres chez Cinetrafic dans la catégorie Documentaire et la catégorie Film récent.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 83 followers

%d bloggers like this: